« retour

GOUTTE : que manger ?

 

Un taux élevé d'acide urique dans le sang (hyperuricémie) peut entraîner :

• Soit une crise de goutte, responsable de vives douleurs le plus souvent au niveau du gros orteil, car des cristaux d'acide urique se déposent dans l'articulation ;
• Soit une crise de colique néphrétique due à des calculs (sortes de petits cailloux) dans les voies urinaires.
A côté de ces manifestations aiguës, l'hyperuricémie chronique peut être à l'origine de déformations articulaires. Un régime doit être envisagé systématiquement…

►  Pour lutter contre la formation d’acide urique :

- Evitez de consommer :

  • Des abats tels que cervelle, cœur, foie, ris de veau, rognons, langue, tripes...
  • Des poissons gras : hareng, truite et poissons en conserve (anchois, sardine, thon, maquereau, hareng...), soupes de poissons et œufs de poissons (lump, tarama, saumon, caviar).
  • Des coquillages : pétoncles, St-Jacques, mollusques (huîtres, coques et moules).
  • Des crustacés : crevettes, crabes, langoustines, homards, langoustes.
  • Du gibier (chevreuil, lièvre), de la viande ou de la volaille grasse (poule, canard) ou riche en gélatine (tête de veau, museau).
  • Certains fruits et légumes : asperges, artichauts, épinards, choux, oseille, fraises, framboises, groseilles, myrtilles, tomates...
  • Du beurre, des sauces grasses et des fritures…
  • L'alcool, qui augmente la production et diminue l’élimination d'acide urique.

- Lutter contre le surpoids. Mais, une perte de poids trop rapide sera un frein à l'élimination de l'acide urique. De même pour le jeûne.
- Evitez le surmenage, les efforts musculaires intenses ou inhabituels, les traumatismes, les émotions, voire les colères, qui peuvent déclencher une crise.
►  Pour favoriser l’élimination de l’acide urique :

- Supprimez les alcools : vin, bière alcoolisée ou non, cidre, liqueurs, apéritifs...
- Réduisez les graisses : charcuterie, fritures, sauces, matières grasses et fromages…
- Buvez de l'eau (2 litres par jour) : 1.5 L d’eaux peu minéralisées (eau du robinet, Volvic, Evian) et 0.5 L d’eaux alcalines (Vichy Célestins, Saint-Yorre) car les calculs uriques se forment lorsque les urines sont acides.

Une alimentation équilibrée est la clé de tout !! Favorisez les légumes tels que les féculents (pommes de terre, pâtes, riz, semoule et céréales), mangez du pain, des fruits et des produits laitiers demi ou écrémés. Vous pouvez boire des tisanes, du thé, du café, des jus de fruits, des bouillons et des soupes de légumes… Le régime doit être poursuivi à vie, mais s’il est insuffisant, un traitement médicamenteux à base de colchicine peut vous être proposé par votre médecin traitant.