Les différents types de peelings

Peelings TCA, glycolique, PHENOL, Méla peel®...

 

Le Docteur Durantet à Lyon effectue des peelings (TCA, acide glycolique...) qui vont vous permettre d'atténuer des défauts cutanés, lisser la surface de la peau, éclaircir un teint terne, traiter les premiers signes du vieillissement cutané et redonner à la peau douceur, jeunesse et éclat... Voilà les principaux objectifs du peeling. Mais qu'est-ce qu'un peeling ?

Il s'agit d'appliquer sur la peau une substance chimique (phénol, TCA, ...) qui va détruire, de manière contrôlée, l'épiderme +/- le derme, selon l'indication, et de provoquer la régénération des couches cellulaires détruites et la stimulation des couches sous-jacentes, pour une peau de meilleure qualité.

Bien que récemment médiatisés, les peelings existent depuis la nuit des temps ! Dans l'Egypte antique, les femmes raclaient le fond des tonneaux de vin rouge pour récolter l'acide tartrique et l'appliquer sur le visage, ou encore prenaient des bains au lait d'ânesse comme Cléôpatre pour assouplir et adoucir leur peau (acide lactique). À la Renaissance, le jus de citron (acide citrique) était utilisé pour redonner de l'éclat à un visage terne. Aux Antilles, la décoction de canne à sucre permettait de récupérer l'acide glycolique. Les peelings ne sont donc pas une invention récente ; mais, l'encadrement scientifique a permis d'améliorer les techniques afin d'optimiser les résultats.

Quel que soit le type de peeling (TCA, au phénol ou AHA), il convient de préparer sa peau avec les crèmes prescrites, de se protéger du soleil (responsable à 80 % du vieillissement cutané) et de ne jamais arracher ses squames ! L' hiver est donc la période idéale pour faire un peeling tca ou au phénol !

Pour toutes questions d'ordre général, rendez-vous dans la rubrique "Foire Aux Questions" !

Pour mémoire, la peau est constituée d'une superposition de couches cellaires (de la superficie à la profondeur) :

    - Epiderme : couche cornée (cellules mortes), couche claire, couche granuleuse, couche épineuse dite "couche de Malpighi" (contenant les mélanocytes qui colorent la peau, et les cellules de Langhérans du système immunitaire) puis couche basale et la "zone de Grenz", au niveau de la jonction dermo-épidermique.

  - Derme : derme papillaire puis derme réticulaire, tous les deux riches en fibroblastes qui synthétisent le collagène et l'élastine, à l'origine de la souplesse de notre peau... et de nos rides !

   - Hypoderme : constitué de cellules graisseuses.

► PEELING SUPERFICIEL :

Le peeling superficiel ou peeling « doux » ne concerne que la partie superficielle de la peau : l’épiderme. Il utilise différents acides, appelés « acides de fruits » ou « alpha hydroxy acides » (AHA).

  • L’acide glycolique a une action exfoliante - « gommage », en supprimant les cellules mortes de la dernière couche de l'épiderme, la couche cornée.
  • L’acide lactique est aussi kératolytique, mais a surtout une action hydratante et adoucissante. 
  • L’acide kojique a une action dépigmentante via la diminution de synthèse de mélatonine, et une action anti-inflammatoire.
  • L’acide mandélique agit à la fois sur les taches pigmentaires et sur l'aspect coup d'eclat. 
  • L’acide phytique a une double action, à la fois anti-oxydante pour contrer les radicaux libres générés par l’inflammation post-peeling, et inhibitrice de l'action de la tyrosinase dans le mélanocyte, responsable de la surproduction de mélanine à l'origine de taches pigmentaires.
  • L’acide salicylique a une action kératolytique utilisée pour le traitement des hyperséborrhées / acné.

 

Ces molécules vont aussi pénétrer la peau afin de stimuler secondairement la synthèse de collagène et d’élastine (pas autant que les peelings moyens ou profonds au phénol bien entendu), pour des fibres de meilleures qualités, permettant de restructurer à minima votre peau.

» Différentes indications :

  • Peeling à l'acide glycolique (50% / 70%) : aspect coup d'éclat, atténuation des ridules => Facial Peel®,
  • Peeling à l'acide salicylique : peaux séborrhéiques, comédons, acnés inflammatoires => Alpha & Beta Complex®
  • Peeling à l'acide phytique / kojique : taches pigmentaires, mélasma, masque de grossesse, pigmentations post-inflammatoires => Yellow Peel®, Lightening Peel®
  • Peeling à l'acide lactique : effet lissant & peau douce, aspect coup d'eclat => Milk Peel®

 

» Quelles sont les contre-indications ?

  • Herpès facial en poussée
  • Plaie faciale
  • Prise de médicaments contre l’acné de moins de 1 an (isotrétinoïnes)
  • Allergies cutanées (de type contact)
  • Grossesse

 

» Comment se déroule une séance ?

  • A Lyon, le Docteur DURANTET vous démaquille avec une solution micellaire à pH neutre, puis nettoie la surface cutanée à l'aide d'un gel cleanser, constitué de 5 à 10 % d'acide glycolique, qui facilitera la pénetration du peeling.
  • Puis, il applique sur votre peau une solution de peeling aux acides de fruits à l’aide d’un coton ou d'un pinceau. Selon l'épaisseur de votre peau, il convient de laisser poser 1 à 2 minutes la solution, voire de renouveller l'application pour les peaux épaisses.
  • Durant la séance, vous ne ressentez que de très légers picotements. Nous masserons ensuite la zone traitée pour s’assurer de la bonne répartition de la solution, jusqu’à diminution de la sensation de picotements. Si ils devaient persister, signalez-le au Docteur DURANTET
  • Ensuite, nous appliquerons une crème « Post Peel » sur les zones traitées, que nous recouvrirons d’un masque à l'acide hyaluronique durant 10 minutes, ou d'un film plastique transparent, afin d’élever la température de votre peau (de 32 à 37 °C), pour stopper l’évaporation de l’eau et des composants hydrosolubles, et améliorer la perméabilité de l'épiderme grace à une dilatation des pores, pour une meilleure pénétration de la crème post-peel… et donc, une meilleure efficacité du traitement. Par la suite, la peau rosie quelques instants et vous pourrez reprendre votre activité professionnelle immédiatement, d’où son surnom de « Lunch Peel ».
  • Une fois le masque retiré, ne lavez pas votre peau jusqu’au lendemain matin afin de laissez la solution agir toute la nuit.
  • Le lendemain matin, vous pourrez vous laver le visage à l’eau tiède et au savon doux ou à l’aide d’un lait démaquillant.

 

Vidéo d'un peeling superficiel par le Dr Durantet : cliquez ici

» Quelles sont les complications ?

Avec un peeling aux acides de fruits, les complications sont exceptionnelles. Les acides sont rapidement neutralisés par la peau, diminuant fortement le risque de rougeur… donc, pas de desquamation et pas d’éviction sociale !

Un faible pourcentage de patients, généralement à peau fine et sèche, peut développer au 2ème ou 3ème jour une réaction à type de rougeur localisée et transitoire ; si des rougeurs voire une réaction acnéiforme persistent au-delà de 7 jours, une consultation de suivie permettra au Docteur DURANTET de vous conseiller à nouveau dans le choix de vos crèmes. Cependant, compte tenu de son intensité modérée, il est indiqué pour le traitement du photovieillissement, des pores dilatés et de l’acné, l'uniformisation du teint et l’entretien des peelings plus forts. Il vous apportera un coup d’éclat l’hiver ou avant des évènements importants. Réalisable toute l’année cependant, avec une photoprotection dès lors que l'on utilise de l'acide glycolique en peeling ou en crème.

» Protocole "peeling superficiel" :

  • en traitement d’attaque, 3 à 4 séances espacées de 2 semaines.
  • en traitement d'entretien, 1 séance tous les mois voire tous les 3 à 6 mois.
  • Dans tous les cas, le Docteur DURANTET peut modifier le nombre et le rythme des séances à Lyon selon l’évolution des résultats observés. 

 

Entre les séances, pour un résultat optimal, il est indispensable d'utiliser des crèmes d'entretien :

  • à l’acide hyaluronique pour hydrater et réparer votre peau (Hyal Ceutic®, Hyalusérum anti-âge de Bio-Logica ®)
  • à base d’antioxydants type vitamines A, C, E pour limiter le vieillissement cutané (Facial Lotion C20®, Serum C25®)
  • dépigmentante, pour limiter la formation excessive de mélanine (Phytic Cream®, Light Ceutic®, Yellow Cream®)
  • aux AHA (Enhanced Cream®, Advanced Cream®) et une lotion moussante pour pérenniser l’effet du peeling (Cleanser Sensitive Skin®, Cleanser Face & Body®)
  • un gel nettoyant (Revitalizing Gel®) et un masque (Glycolic masque®) en cas d'acné.

 

Dans tous les cas, il est recommandé d'appliquer ces crèmes durant un minimum de 6 semaines, associés à une protection solaire FPS 50 minimum qui est INDISPENSABLE (Sun Ceutic®).

Pour toutes questions d'ordre général, rendez-vous dans la rubrique "Foire Aux Questions" !

► PEELING MOYEN :

Il existe deux types de peeling moyen :

=> Le peeling "anti-rides" à l’acide trichloroacétique ou TCA, concentré à 15, 18, 23, 30 ou 42 %, va travailler au niveau du derme moyen après s’être débarrassé de l'épiderme et du derme superficiel. Il redonne ainsi au visage toute sa lumière, avec un effet anti-âge certain, par l'effacement des ridules, la remise en tension du derme et la disparition des lésions actiniques telles que kératoses et lentigos. Il améliore le grain de peau, ressert les pores dilatés et atténue les cicatrices d’acné ainsi que les vergetures. Cependant, avec le risque de rebond pigmentaire, il convient de préparer votre peau avec une crème « dépigmentante » - à base d'acide rétinoïque et d'hydroquinone, 15 jours avant la séance.

=> Le peeling "anti-taches" pour le traitement des taches pigmentaires telles que masque de grossesse, mélasma, pigmentation post-inflammatoire, chloasma et éphélide. Le Méla Peel® de Dermceutic™ est constitué d'acide mandélique, d'acide salicylique mais aussi d'idébenone, d'emblica et de rétinol, pour une action spécifique sur les mélanocytes (cellules qui colorent la peau), de la couche superficielle du derme moyen... et ce, sur TOUS PHOTOTYPES. Le Méla Peel® peut être utilisé aussi pour des patientes désirant un traitement efficace... sans les désagréments du TCA (desquamation majeure, éviction sociale...), pour illuminer leur visage.

» Quelles sont les contre-indications d'un peeling moyen ?

  • Herpès facial en poussée (en cas d'antécédent, un traitement préventif sera prescrit)
  • Prise de médicaments contre l’acné de moins de 1 an (isotrétinoïnes)
  • Allergies cutanées (de type contact)
  • Grossesse
  • Phototypes 5 & 6 pour le peeling au TCA

 

» Comment se déroule une séance de peeling moyen au TCA ?

  • Nous appliquons sur la peau une couche de solution TCA à l’aide d’un coton-tige médical, après l'avoir nettoyée à l'aide d'un gel cleanser, ce qui permettra une meilleure pénétration des agents chimiques. 
  • Vous ressentez une sensation d'échauffement, de picotements, supportables et transitoires, qui cède spontanément en 2-3 mn. Si l'inconfort persiste, signalez-le au Docteur DURANTET qui pourra appliquer une poche de froid afin de vous apaiser. Selon l’épaisseur de votre peau, le traitement comporte 1 ou 2 couches pour les peaux fines, voire 3 couches pour les peaux épaisses. Le TCA 42 % appliqué uniquement sur les taches sera complété par un TCA 15 % dans la même séance. Une anésthésie locale à la lidocaïne peut être nécessaire avant la réalisation d'un TCA 30 %.
  • Pour finir, nous appliquons sur la zone traitée une crème « Post Peel » aux propriétés nutritives, anti-oxydantes et anti-inflammatoires, jusqu’à diminution de la sensation de picotements. Le reste du tube de crème post-peel vous sera remis afin de l'appliquer le soir même et, après toilette du visage, le lendemain matin. Ne lavez pas votre peau jusqu’au lendemain matin afin de laissez la solution agir toute la nuit.
  • Le lendemain matin, vous pourrez vous laver le visage à l’eau tiède et au savon doux à pH neutre ou à l’aide d’un lait démaquillant. Terminez le tube de crème post-peel puis suivez les prescriptions du Docteur DURANTET. Il est conseillé de ne pas porter de bijoux durant 24 heures. 

 

Afin de mieux visualiser le déroulement d'un peeling au TCA :

 

 

» Quelles sont les complications d'un peeling moyen au TCA ?

Le Peeling va entrainer pendant 1-2 jour des rougeurs plus ou moins importantes, voire un léger oedème ; puis la peau sèche et s’assombrit, alors que la couche cellulaire au-dessous se renouvelle avec une synthèse d’un collagène de meilleure qualité par les fibroblastes.

Au 3ème et 4ème jour, une desquamation fine et progressive apparaît : ne surtout pas les arracher car vous risqueriez de voire apparaître des taches brunes pigmentées qui persisteraient plusieurs mois. Il est conseillé alors de réaliser des mimiques faciales, afin d’accélérer la desquamation de façon naturelle, et d’utiliser de la vaseline stérile si le craquellement est important… le maquillage étant permis dès la fin de la desquamation.
De manière générale, une éviction sociale de 3 à 7 jours est conseillée selon l'intensité du peeling, que l’on peut raccourcir avec l’utilisation d’une crème réparatrice (K Ceutic®, Cicabio®, Cicalfate®, Ialuset®) et/ou de base couvrante teintée (Couvrance®, Créaline Fort®). La peau revient à son état normal au bout de 7 à 1O jours.

Cependant, il existe de rares cas de rebonds pigmentaires, à 2 - 4 semaines du peeling, liés à l'inflammation réactionnelle ; afin de réduire cet effet indésirable, l'utilisation de crèmes dépigmentantes est impératives. Enfin, il convient d'éviter de réaliser un peeling TCA à fort pourcentage, sur un phototype élevé (4 -> 6).

» Protocole TCA :

  • Avec un TCA 15 %, un cycle de 3 à 4 séances seront nécessaires à raison d'une séance hebdomadaire - si l'état cutané le permet, et qui peut être répété dans l'année si besoin. Un entretien annuel est recommandé.
  • Avec un TCA 18 ou 23 %, 1 à 3 séances à 4 - 6 semaines d'intervalle peuvent être nécessaires selon les indications - si l'état cutané le permet. Un entretien tous les deux ans est recommandé.
  • Avec un TCA 30 %, 1 séance est en générale suffisante, que l'on peut compléter si besoin, à distance, avec un TCA 15 %. Un entretien tous les 3 - 4 ans est recommandé. 
  • Avec un TCA 42 %, il convient de réaliser un cycle de 3 séances de TCA 15 % à 7 jours d'intervalle, avec une nouvelle application de TCA 42 % lors de la dernière séance.
  • Dans tous les cas, le Docteur DURANTET à Lyon peut modifier le nombre et le rythme des séances selon l’évolution des résultats observés. 

 

» Comment se déroule une séance de Méla Peel® ?

  • Le Docteur DURANTET vous démaquille avec une lotion micellaire à pH neutre, puis nettoie la surface cutanée à l'aide d'un gel cleanser, constitué de 5 à 10 % d'acide glycolique, qui facilitera la pénetration du peeling.
  • Un peeling superficiel à l'acide glycolique 50% est réalisé dans un premier temps (type Milk Peel®) afin d'abaisser le pH de votre peau en douceur, et de rendre ainsi plus accessible votre derme aux agents du Peeling anti-tâche.
  • Dans un deuxième temps, le Docteur DURANTET fait pénetrer de facon active la Méla Cream® (usage médicale uniquement) sur tout le visage, puis, en repassant sur les taches importantes.
  • Ne lavez pas votre peau jusqu’au lendemain matin afin de laissez la solution agir toute la nuit.
  • Le Docteur DURANTET vous remet alors un tube de Méla Cream® OFFERT et une ordonnance récapitulative.
  • Dès le lendemain, appliquez une crème réparatrice (K Ceutic®) aussi souvent que nécessaire durant 3 jours.
  • A partir du 4ème jour, appliquez K Ceutic® le matin sur l'ensemble du visage et Méla Cream® sur les taches uniquement, pendant 1 mois, puis Yellow® Cream en relai sur les taches, le soir, durant 3 mois.

 

» Quelles sont les complications du Méla Peel® ?

Grâce à ses composants - à la différence du Peeling TCA, il n'existe pas de rebonds pigmentaires à distance... Si de nouvelles taches apparaissent, il s'agit alors de réactivations liées au soleil. De rare cas de fines desquamations, le temps d'un week-end... Donc, pas d'éviction sociale.

» Protocole Méla Peel® :

Une séance supplémentaire pourra être nécessaire 1 mois après en cas de persistance des taches, puis il est possible de prévoir 1 séance de Méla Peel® annuelle, avec utilisation de crème dépigmentante à base d'hydroquinone entre chaque séance, pour les taches les plus résistantes.

Vidéo d'un peeling Méla Peel® (anciennement Spot Peel®) par le Dr Durantet : cliquez ici

 

Entre les séances d'un TCA ou d'un Méla Peel®, pour un résultat optimal, il est indispensable d'utiliser des crèmes d'entretien :

  • à l’acide hyaluronique pour hydrater et réparer votre peau (Hyal Ceutic®, Hyalusérum anti-âge de Bio-Logica ®)

  • à base d’antioxydants type vitamines A, C, E pour limiter le vieillissement cutané (Facial Lotion C20®, Serum C25®)

  • dépigmentante pour limiter la formation excessive de mélanine (Phytic Cream®, Light Ceutic®, Yellow Cream®)
  • aux AHA (Enhanced Cream®, Advanced Cream®) et une lotion moussante pour pérenniser l’effet du peeling (Cleanser Sensitive Skin®, Cleanser Face & Body®)
  • un gel nettoyant (Revitalizing Gel®) et un masque (Glycolic masque®) en cas d'acné.

 

Dans tous les cas, il est recommandé d'appliquer ces crèmes durant un minimum de 6 semaines, associés à une protection solaire FPS 50 minimum qui est INDISPENSABLE (Sun Ceutic®).

Pour toutes questions d'ordre général, rendez-vous dans la rubrique "Foire Aux Questions" !

► PEELING AU PHÉNOL :

Le peeling profond est le plus puissant des traitements dermatologiques chimiques, puisqu’il agit jusqu’au derme profond. Il utilise le phénol (Lip & Eyelid® de SkinTech™) et se réalise au cabinet sur les régions jugales, péri-buccale et péri-oculaire uniquement. Pour le reste du visage (front, pommette, nez, angle mandibulaire), il s'agit d'un mélange d'huile de phénol et de TCA 30% (Easy Phen Light® de SkinTech™) ou un TCA 23% afin de diminuer les effets indésirables du phénol. Pour un traitement du visage complet au phénol pure, une surveillance cardiologique est indispensable et ne peut être réaliser qu'au bloc opératoire en présence d'un médecin anesthesiste. Le peeling profond ne concerne cependant que les peaux claires (phototype 1 à 4), compte tenue des risques de rebonds pigmentaires et de différences de couleur avec la peau non traitées ("ligne de démarcation"). Une préparation cutanée pour les peaux mates sera systématiquement proposée 2 semaines avant la séance, à l'aide d'une crème dépigmentante. Les principales indications restent les rides profondes sévères, les cicatrices d'acné et le photovieillissement sévère (peaux très exposées au soleil & tabagisme massif). Les résultats sont d'autant plus spectaculaires que les suites sont lourdes ; la patiente doit donc présenter une réelle motivation afin de suivre toutes les consignes post-soins pendant une quinzaine de jours. En cas d’antécédent herpétique, un traitement anti-herpétique sera débuté 3 jours avant la séance.

Afin de mieux visualiser une séance de peeling au phénol : cliquez ici

» Déroulement une séance de peeling profond au phénol ?

Le jour J, le Docteur DURANTET applique le peeling Lip & Eyelid Formula® ou Easy Phen Light® de SkinTech™ sur les zones à traiter en respectant un délai de 5 mn entre chaque (risque de toxicité rénale et cardiaque). Une sensation de picotement très intense survient durant 12 à 15 secondes en moyenne. Sur demande, une anesthésie locale peut être réalisée. Immédiatement après, chaque zone traitée est recouverte d'une crème Post-Peel Mask®, réparatrice & anti-oxydante, durant 10 minutes avant de passer à la zone suivante. Puis, une nouvelle application généreuse de crème post-peel sur le visage entier avant de déposer un masque de poudre de sous-gallate de Bismuth, de couleur jaune, pour une durée totale de 7 jours, afin d’assécher, de protéger et régénérer la peau qui se renouvelle en-dessous. Il ne faut surtout pas gratter ou enlever ce masque. Concernant la lèvre supérieure, un film occlusif transparent sera placé le jour même, pour une durée de 24h ; si le pansement occlusif se décolle, appliquer de la vaseline stérile qui fera office d’occlusion de secours. Concernant la paupière supérieure, aucune occlusion ou masque de Bismuth ne sera appliqué, afin de préserver les clignements de l'œil ; seulement une crème post-peel et des larmes artificielles.

» Protocole post- peeling profond au phénol :

- Le soir du peeling :

  • Pas de toilette du visage.
  • Prendre un Paracétamol-codéine 1g si douleur et/ou 1cp de SERESTA 10mg si anxiété.
  • Continuer ZOVIRAX (Aciclovir) durant 4 jours si antécédents d’herpès.

- A J+1 :

  • Toilette du visage habituelle mais pas de la région couverte de poudre de Bismuth.
  • Rajoutez de la poudre jaune tant que la région traitée n’est pas sèche.
  • Si occlusion, le Dr Durantet la remplacera par de la poudre jaune
  • Si décollement de la poudre, vaporiser un peu d’eau thermale et re-poudrer. En cas d’échec, appliquer de la crème antibiotique 4 x / jour.
  • Si toutes les rides n’ont pas disparu, nouvelle application de phénol sans occlusion.

- A J+3 : Au cabinet médical, le Dr DURANTET vérifiera l’absence de surinfection (point rouge sous le masque jaune nécessitant un traitement antibiotique oral).

- De J+3 et J+6 :

  • Appliquer de la vaseline stérile liquide en périphérie du masque (lèvres, contour du visage et contour des yeux) et uniquement sur les zones qui craquèlent ; puis, à partir du 5ème jour, plusieurs fois par jour sur l’ensemble du masque pour ramollir le masque.
  • En cas de recrudescences de douleurs, prendre du paracétamol +/- codéine. 

- A J+7 : l'ensemble du masque est retiré au cabinet médical par le médecin lui-même. Dès lors, la douche est autorisée sur le visage. Le maquillage est possible dès le lendemain.

- De J+7 à J+15 : la douche, le rasage et le maquillage sont autorisés sur le visage. Utilisez un cleanser pour la toilette du matin, une crème cicatrisante plusieurs fois par jour (K-ceutic® ou Cicabio® ou Cicactiv PI®) ainsi qu’une crème solaire protection 50, trois fois par jour : évitez impérativement tout contact avec le soleil. Le soir, si la peau le supporte, appliquez une crème dépigmentante (Light Ceutic® de Dermaceutic®).

- A J+15, une consultation permettra de vérifier la normalité de l'évolution post-peeling.

- Après J+15 : poursuivez le même protocole « crème » durant 3 mois. 

- A M+1 et M+3, une consultation permettra de vérifier la normalité de l'évolution post-peeling. En cas de rebond pigmentaire, le Dr Durantet réalisera un peeling TCA 15%.

Au total, il y a donc 7 visites de contrôle gratuites à J+1, J+3, J+6, J+8, J+15, M+1 et M+3, ou plus, à la demande du patient. En cas de doutes ou de questions, composez le 04 37 42 53 80 ou envoyez un mail au Docteur DURANTET qui vous répondra dans les plus brefs délais.

» Quelles sont les complications d'un peeling profond au phénol ?

L'éviction sociale est de 7 à 15 jours, selon l'étendue de la zone traitée. Un œdème et une rougeur peuvent persister plusieurs semaines, jusqu'à quelques mois après. Les risques liés à cette technique sont les surinfections cutanées lors de la première semaine de traitement, et les troubles pigmentaires pour les peaux mattes, exceptionnellement une cicatrisation anarchique.

» Quelles sont les contre-indications d'un peeling au phénol ?

  • Grossesse
  • Infection cutanée du visage en cours (herpès, furoncle)
  • Diabète non équilibré
  • Maladie cardiaque récente
  • Insuffisance rénale aigüe
  • Lifting chirurgical de moins de 1 mois (pour un visage entier au phénol)
  • Blépharoplastie de moins de 1 mois (pour un peeling localisé des paupières au phénol)

 

NB : en cas de lifting sans blépharoplastie, il est possible de réaliser dans le même temps opératoire un phénol localisé des paupières, sans risque de nécrose cutanée.

Il est déconseillé en cas de peaux mâtes (phototype 5 & 6), chez un patient peu observant ou ne comprenant pas les explications du médecin. Seul le médecin pourra décider ou non de l'indication de phénol.

Le résultat est spectaculaire avec la disparition de rides profondes, un lissage et une remise en tension cutanée du visage (effet liftant) : vous perdez 10 ans en quelques jours.

Pour toutes questions d'ordre général, rendez-vous dans la rubrique "Foire Aux Questions" !