Conseils esthétiques

Acné : comment traiter ?

L'acné n'est plus une fatalité, de multiples moyens thérapeutiques existent pour la traiter…

Quelques règles d’hygiène :

  • Faites un nettoyage de peau matin et soir, en rinçant à l’eau claire et en séchant sans frotter, avec :
    — des pains / gels surgras (Roger Cavailles®),
    — des lotions micellaires sans rinçage pour peaux sensibles (Créaline® peaux grasses de Bioderma™),
    — des lotions moussantes à base d’acide glycolique 15% (Cleanser Face & Body® de Mene&Moy™)
  • Appliquez ensuite matin et/ou soir un gel lissant et régulateur à base d’acide glycolique 15% (Revitalizing gel® de Mene&Moy™) jusqu’à disparition des symptômes.
  • Utilisez 1 à 2 fois par semaine un masque régulateur à base d’acide glycolique  10 % (Glycolic Mask® deMene&Moy™).
  • Ne manipulez pas avec les doigts vos boutons / vos points noirs, car leur durée de vie sera prolongée, d’autres boutons apparaîtront, et vous risquez d’avoir des cicatrices difficiles à traiter. Préférez un nettoyage de peau avec votre médecin à l’aide d’un peeling superficiel (Alpha Béta Complex® de Mene&Moy™).
  • Pour les garçons, évitez le rasoir mécanique et préférez un rasoir électrique ou l’épilation laser.
  • N’utilisez pas de fonds de teint en crème (même ceux réputés pour ne pas donner d’acné) car ils bouchent les pores de la peau et aggravent l’acné. Préférez une crème cicatrisante teintée (BB cream® de Bioderma™).
  • Évitez l’exposition au soleil et les lampes à UV, car ils assèchent la peau et, quelques semaines plus tard, de grosses poussées d’acné inflammatoire réactionnelles apparaissent. Protégez-vous avec un écran solaire non gras à indice 50, à renouveler toutes les 2 heures.
  • Évitez si possible les produits comédogènes (laits démaquillants gras mal rincés, produits capillaires, crèmes corticoïdes, progestatifs à effet androgénique, vitamine B12…). Signalez donc votre traitement à votre médecin.

Acné & alimentation ?

Deux écoles s’opposent :

  • Soit : aucun aliment ne donne ou n’aggrave l’acné et alors aucun régime n’est nécessaire…
  • Soit : l’acné est entretenu par un régime gras (chocolat, charcuterie…). Dans le doute, allégez vos assiettes !!!

L’approche micronutritionnelle consiste à renforcer la barrière intestinale afin d’éviter la pénétration d’allergènes et des bactéries intestinales… que l’on retrouve sur la peau ! Pour cela, diminuez l’inflammation cutanée (oméga 3, huile d’onagre), réequilibrez la flore intestinale (probiotique), renforcez la paroi intestinale (L-glutamine), aidez la cicatrisation de l’épiderme (zinc, sélénium, silicium, caroténoïdes). Un bilan d’intolérance alimentaire permettra d’éliminer les aliments susceptibles de provoquer et d’entretenir une inflammation intestinale (gluten, farine de blé…).

Si un traitement local vous a été prescrit :

  • Topique gel type péroxyde de Benzoyle pour les acnés inflammatoires (CUTACNYL®, ECLARAN®) ou rétentionnelles / mixtes (LOCACID®, DIFFERINE®)
  • 1 à 2 applications par jour sur les lésions acnéiques, pendant 3 mois, le soir, sur une peau bien propre et sèche, en évitant la peau et les yeux. Un petit “pois” de gel à étaler du bout des doigts jusqu’à pénétration complète… Ne pas frotter. L’amélioration clinique est visible dès 4 à 8 semaines, et une guérison vers 3 mois de traitement. Attention, une augmentation des quantités appliquées n’améliorerait pas la rapidité d’action du produit, et pourrait provoquer rougeur, desquamation et inconfort.
  • En début de traitement, commencez progressivement à 2 fois / semaine puis 1 soir / 2, puis tous les soirs, pour éviter les sensations de brûlures, de rougeurs et de sécheresse.
  • Associez une crème hydratante & cicatrisante le matin pour diminuer ces désagréments.
  • Attention à vos draps ou vos vêtements, certains produits (péroxyde de benzoyle) décolorent les tissus.
  • Évitez l’exposition au soleil et aux UV avec la vitamine A, le peroxyde de benzoyle, les antibiotiques et l’isotrétinoïne, photosensibilisants, pouvant être responsables de brûlures et de pigmentations.
  • En cas de prédominance érythémateuse (rougeur), un traitement par Lampe Flash à visée vasculaire peut être associé.

Un traitement par voie générale peut être nécessaire :

  • Pour les acnés rétentionnels ou inflammatoires sévères / invalidants, un traitement antibiotique à base de tétracycline (Doxycycline 100 mg/j) est indispensable pour enrayer la composante inflammatoire, avec un retour rapide à la normal… Comptez une cure de 3 mois, en évitant si possible le soleil, car effet photosensibilisant. Souvent, si les règles d’hygiène ou l’alimentation n’ont pas changé, il peut exister des récidives dès l’arrêt du traitement.
  • Pour les acnés nodulaires, l’isotrétinoïne est indiquée, à dose progressive pour limiter la poussée inflammatoire initiale. Traitement sous contraception obligatoire (risque de malformations), avec contrôles biologiques réguliers (risque d’anomalies lipidiques). Ce produit assèche la peau et les muqueuses : stick surgras à volonté / larmes artificielles / ne pas porter de lentilles / pommade nasale hydratante, cicatrisante pour prévenir les saignements de nez.
  • En cas de grossesse, seuls les compléments micronutritionnels sont autorisés.

 

Retour