Médecine esthétique à Lyon

Lifting chimique

En quoi consiste le lifting chimique ?

C’est inévitable. Chaque matin, le miroir nous rappelle notre âge. Cependant, nous ne sommes pas tous prêts à avoir recours à la chirurgie pour diminuer nos rides. Alternative efficace et moins coûteuse, le lifting chimique permet de retrouver un visage lisse et ferme sans intervention chirurgicale.

En effet, avec le temps, la peau a tendance à s’affaisser et à perdre son élasticité. Comme tous les organes, elle est soumise au vieillissement et au moindre renouvellement de ses cellules. La peau est alors moins épaisse, moins élastique et perd de sa fermeté. Certains phénomènes comme le stress, le tabac ou le soleil accélèrent ce vieillissement.

Le lifting chimique consiste à pratiquer un peeling, une élimination des cellules mortes à l’aide d’acide trichloroacétique (TCA) ou d’acide glycolique (AHA), ce qui agira en fonction de la concentration de ces acides. Ces derniers vont travailler sur l’épiderme et les différents niveaux du derme. Ce procédé entraîne une réaction naturelle de la part de l’organisme qui consiste à régénérer la peau avec de nouvelles cellules. Votre visage paraît ainsi plus jeune.

Les différents types de lifting chimiques

Il existe trois types de peelings (superficiel, moyen, profond) en fonction de la concentration d’acides et du résultat souhaité. On considère que le lifting chimique s’effectue à partir du peeling moyen qui va travailler sur le derme.

Le peeling moyen possède un réel effet anti-âge avec l’effacement des ridules, le raffermissement du derme et la disparition des lésions dues à la lumière du soleil (actiniques). Il peut également atténuer les vergetures et les cicatrices provoquées par l’acné.

Quant au peeling profond, le plus puissant des liftings chimiques, il ne concerne que les peaux claires. Il existe, en effet, des risques de rebonds pigmentaires et de lignes de démarcation qui peuvent apparaître avec la peau non traitée.

Le lifting chimique comporte aussi des risques de troubles pigmentaires, de brûlures, de surinfections cutanées voire une cicatrisation anarchique. Il est également indispensable de se protéger de la lumière pendant plusieurs mois après l’intervention. Enfin, il est déconseillé aux personnes ayant du diabète, une maladie cardiaque grave ou une insuffisance rénale aigüe.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.