Médecine esthétique à Lyon

Point G traitement

Point G : un traitement pour le (re)trouver

Existe-t-il pour le point G un traitement ? Ou même, le point G existe-t-il ? Autant de questions que nombre de femmes se posent depuis des décennies. Il semblerait que oui, le point G existe. Il serait situé entre 2 et 4 cm de l’orifice vaginal. Il s’agirait d’une muqueuse granuleuse, d’une superficie plus ou moins grande en fonction des femmes, une convexité située dans la paroi supérieure (côté ventre).

Ce fameux point G alimente les débat car il serait source d’orgasme vaginal intense… pour celles qui l’ont situé. En effet, il semblerait que certaines femmes ne possèdent pas cette convexité, ou que celle-ci disparaitrait au fil du temps. Aussi, le Dr Bertrand Durantet, spécialiste de la médecine anti-âge, propose à ses patientes un traitement efficace : le G shot.

Cette technique, appelée le G Shot, consiste à injecter de l’acide hyaluronique pour amplifier le point G. On recrée, ainsi, cette convexité sur la paroi du vagin. Elle est ainsi plus accessible et plus facilement stimulée par des pressions ou des frottements du pénis ou du doigt. La femme retrouve, ainsi, le plaisirs intense d’un orgasme vaginal.

Le G Shot, les principes de ce traitement pour le point G

Le G Shot, cette injection d’acide hyaluronique dans le vagin, fait effet pendant un an : il faut donc renouveler les injections chaque année. Mais le but du traitement du point G est que, une fois celui-ci localisé, la patiente puisse se passer des injections. Elle pourra ainsi accéder à l’orgasme vaginal.

En effet : il existe deux types d’orgasme, l’orgasme clitoridien, (plus fréquent) et l’orgasme vaginal, plus difficile à atteindre, mais aussi plus intense et plus durable (attention, celui-ci dépend aussi de facteurs psychologiques, sur lesquels le G Shot n’a pas la prétention d’agir).

On utilise également les injections d’acide hyaluronique en cas de sécheresses vaginales, qui peuvent être à l’origine de douleurs pendant les rapports sexuels.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les traitements liés au point G, vous pouvez prendre contact avec le Dr Durantet qui exerce à Lyon.