Soins

Lasers, IPL et LED

Le Docteur Durantet dispose, à la Clinique du Grand Lyon, d’un plateau technique moderne qui lui permet de vous proposer plusieurs types d’indications :

  • Angiome plan (« tache de vin »),
  • Angiome stellaire, taches rubis,
  • Erythrose / Couperose / Rhinophyma,
  • Varicosité des membres inférieurs (télangectiasie / veinules bleues),
  • Remodelage cutané, cicatrices d’acné, vergetures & photorajeunissement,
  • Tâches pigmentaires.

Mais aussi au Cabinet Medical Esthetique Vitton, avec un laser spécialement concu pour la réjuvénation de l’intimité féminine: le FEMILIFT® de ALMA Laser™. Il permet une prise en charge de toutes pathologies liées au vieillissement de la muqueuse vaginale, mais aussi aux conséquences de la ménopause ou du traitement de cancer du sein.

La Lampe Flash (appellée aussi IPL ou lumière pulsée)

Constituée de plusieurs longueurs d’ondes, la Lampe Flash va permettre :

La photoréjuvénation cutanée, qui va redonner un aspect « coup d’éclat » à votre peau, atténuer les vergetures et les cicatrices d’acné, par un effet thermique (thermage), et stimuler la synthèse du collagène au niveau du derme superficiel (collagénose).

Le traitement de l’érythrose diffuse – stade débutant de la couperose, ce qui va faire disparaitre les rougeurs situées de part et d’autres du nez, et uniformiser votre teint.

Le traitement des taches pigmentaires, appelées aussi « dyschromies », afin de les atténuer, sans abimer la peau saine alentour. La tache va foncer les premiers jours, s’épaissir puis desquamer en laissant place à une peau neuve en une à deux semaines. Le temps de la cicatrisation, il est indispensable de protéger votre peau du soleil avec un écran indice 50. Cela ne vous dispense pas cependant d’utiliser l’écran solaire tout le reste de l’année !

L’épilation longue durée chez des sujets à peau claire uniquement, en dehors de toute période de bronzage.

Le laser endo-vaginal CO2 fractionné FEMILIFT®

Connu depuis plus de 20 ans pour la prise en charge des rides et des cicatrices, la longueur d’onde 10 600 nm du CO2fractionné a comme cible l’eau des tissus, permettant – par un traitement fraxellisé, de créer des micro-puits pour une cicatrisation rapide et peu invalidante, ainsi qu’un effet thermique doux, comme une sensation d’échauffement ; cela va stimuler la muqueuse vaginale, pour une régénération tissulaire, une néo-vascularisation et un remaniement collagénique, afin d’améliorer la trophicité de la zone traitée.

Il s’agit d’un traitement esthétique gynécologique, dit « réjuvénation vulvo-vaginal ».

Les indications sont principalement :

  • Diminuer la sécheresse vaginale post-ménopausique, post-partum ou post-hormonothérapie dans le cancer du sein,
en complément de Colpotrophine®.
  • Améliorer la trophicité et l’élasticité des muqueuses vaginales,
  • Traiter les dyspareunies et autres inconforts intimes,
  • Améliorer l’incontinence urinaire à l’effort débutante,
  • La réjuvénation vulvo-vaginale esthétique,
  • Le traitement symptomatique du lichen vulvaire,
  • Dépigmentation vulvo-anale,
  • La rééducation post-partum.

Le traitement reste peu invasif, pratiquement indolore, n’entrainant aucune éviction sociale, pour une excellente satisfaction patiente sur le long terme. A réaliser à distance des menstruations.

Le protocole comprend 1 à 3 séances espacées de 1 mois, que l’on peut renouveler en cas de persistance des symptômes tous les 6 mois, en entretien.

Le Laser Nd-YAG long pulse

Constitué d’une longueur d’onde unique de 1064 nanomètres, le laser Nd-YAG a ainsi plusieurs applications :

  • Laser épilatoire, traitant tout phototype de peau (noire, métissée, mate…), mais qui reste inefficace comme tous les lasers sur les poils clairs (duvet, poils blonds, poils blancs), compte tenue de sa faible teneur en mélanine.
  • Laser vasculaire pour la couperose, l’érythrocouperose, les varicosités rouges et bleues des jambes, et les angiomes stellaires, rubis et autres télangiectiasies du visage. Les lésions restent inflammatoires quelques heures, avec parfois quelques marques qui correspondent à la coagulation du vaisseau. Exceptionnellement, il peut survenir une croutelle sur la zone traitée, signe d’une brulure de la peau par le laser. Il ne faut alors en aucun cas gratter ou enever la croutelle, sous peine d’obtenir une séquelle irréversible type cicatrice ou tache blanche. Appliquez une crème cicatrisante, en couche épaisse, que vous protégez avec un pansement. Puis, lorsque vous enlevez le pansement, pensez à appliquer de la crème solaire indice 50.
  • Laser de remodelage cutané, dit de « lissage » ou « tightening », qui va, par action thermique, stimuler la synthèse d’un collagène de bonne qualité par les fibroblastes du derme moyen : cicatrices d’acné, vergetures, relâchement cutané.
  • Traitement de l’onychomycose, des mycoses des ongles des pieds et/ou des mains, par création de chaleur qui va détruire les champignons !

La durée des séances dépend de la surface à traiter, qui va de 10 mn à 2 h ! Quelque soit la technique utilisée, le coût des séances sera déterminé aussi en fonction de la surface à traiter. Le Docteur DURANTET vous remettra un devis à la fin de votre consultation.

La fréquence des traitements IPL / laser est d’une séance toutes les 4 à 6 semaines, avec un résultat visible dès 15 jours. Pour les indications vasculaires et pigmentaires, le protocole est de 2 à 5 séances selon la sévérité des lésions ; pour les indications épilatoires, prévoyez entre 7 et 9 séances pour des résultats optimum. Dans tous les cas, le médecin peut être amené à modifier le nombre et le rythme des séances selon l’évolution des résultats observés.

Les L.E.D. (Luminothérapie ou Photothermie)

Cette technologie utilise un ensemble de diodes (Light-Emitting Diode) qui émettent un rayonnement mono ou poly-chromatique non cohérent par conversion d’un courant électrique. Ainsi, la lumière émise va stimuler le cytochrome C-oxydase dans les millions de mitochondries présentes dans notre organisme, pour améliorer la production énergétique cellulaire (ATP). Ainsi, une meilleure fonctionnalité des cellules de la peau et du cerveau…

La couleur bleue a une action bactéricide sur l’épiderme, la couleur rouge a une action de stimulation de synthèse du collagène & de l’élastine, et la couleur jaune a une action sur le système lymphatique et les vaisseaux.

Reconnu depuis 2005 dans le traitement des dépressions saisonnières et les troubles du sommeil (Jet Lag), son application dans le domaine esthétique est vaste :

Bien-être & relaxation, traitement de l’acné, cicatrisation post-acte esthétique (injection, laser, peeling, chirurgie, greffe capillaire), drainage lymphatique, photo-réjuvénation, couperose-érythrose, vergetures, cellulite, alopécie, traitements des cicatrices, mais aussi traitement endo-vaginal : douleur durant les rapports, sécheresse, brulures…

Les contre-indications sont peu nombreuses : maladie bipolaire, grossesse, traitement par rétinoïde et pathologie ophtalmique non traitée.

Pour un résultat optimal, il convient de réaliser 1 séance par semaine durant 2 à 3 mois (8 à 12 séances au total).

Pour plus d’informations, reportez-vous à la fiche-conseils du Docteur Durantet.

Pour toutes questions d’ordre général, rendez-vous dans la rubrique Foire Aux Questions.

Retour